Organisation des ligues

Le principe de base retenu est que le directeur de jeu du club organisateur saisit (ou fait saisir) les matchs au fur et à mesure du déroulement de la compétition.
Si le club ne dispose pas de connexion internet, la saisie est faite dès que possible après la compétition par le directeur de jeu (ou quelqu'un qu'il désigne). Dans l'organisation type envisagée la saisie vaut transmission des résultats.

L'organisation type des saisies, présentée ci-dessous, associe les clubs et les responsables sportifs des ligues à un nouvel acteur : l'administrateur de ligue.


Une ligue aura le plus souvent avantage à désigner ses responsables sportifs comme administrateurs.

Pour les compétitions nationales (finales de France, circuits masters,...) le responsable sportif national de la compétition cumule les fonctions de responsable sportif et d'administrateur pour les matchs concernés.


Précisions

1) la saisie dans le club organisateur pendant la compétition est le meilleur moyen d'atteindre les principaux objectifs du dispositif :
- informer le public et les autres compétiteurs du déroulement de la compétition et des résultats finaux.
- communiquer aux joueurs, à la fin de la compétition, les documents de synthèse de l'application qui garantissent la validité des saisies, et assurent que la classification de fin de saison sera établie sur des bases exactes.
- offrir des garanties similaires au responsable sportif centralisant les résultats grâce à l'exploitation des matchs saisis, à l'exclusion de toute autre source.


2) en formule « tournois » l'utilisation du logiciel MatchExplorer (ME) sur le lieu de la compétition permet, dans la majorité des cas, de n'avoir plus à saisir dans une autre application. Voir à ce sujet l'aide de ME, en particulier pour les calculs de classement et documents imprimables.
ME est souvent plus simple d'emploi que les classeurs Excel utilisés dans les clubs, mais il nécessite de disposer d'une connexion internet active.